Bô Noël

                   Le soir devant la cathédrale

                   Autour d’un chauderon j’observe

                   Monter le feu vers les étoiles,

                   Les nuits glaciales de l’hiver.

 

                   A quelles forêts du Jorat

                   Le goût du vin chaud se mêle ?

                   Crépitent les flammes des bûches,

                   La fumée pénètre ma veste.

 

                   Des braises incandescentes

                   Piquent les yeux des convives.

                   La majorité silencieuse

                   Au virus garde le sang-froid.

 

                   Anti-vaccins réfléchissez !

                   Venez sous les feux de la rampe,

                   Visibles dans l’obscurité

                   Des terrasses de la cité.

                                     

                   Regards sur les toits de la ville.

                   Derrière des vitres éclairées,

                   Reflets d’un sapin décoré

                   D’atomes de variants covid.

                  

 

                   © Bruno Mercier, Lausanne, marché de noël

                   29 novembre 2021

Le poème du mois

décembre 2021