La traversée bleue

         L’eau de source rend la ville

         Aux stores baissés plus douce

         La pandémie ne se noie pas

         Dans les eaux profondes du Lac

 

         En clandestin du casino

         J’ai gagné l’ami sans jouer

         Toi mon croupier à la roulette

         Dans les rues désertes d’Evian

        

         A l’ombre du Palais Lumière

         Prends la madeleine de Proust

         Revis le bon temps de Moscou

         La recherche du temps perdu.

 

         Assis sur un banc face au lac

         Nos regards portent vers la Suisse

         L’amitié qu’un bonheur étrange

         Sème sur les quais au Printemps

                  

        

                

 

         © Bruno Mercier, Evian-les-Bains, avril 2021

 

         Hommage à un ami russe

Le poème du mois

Avril 2021

Bruno MERCIER

Avenue des Alpes 1

CH-1006 LAUSANNE  (SUISSE)

0041 (0)78.630.50.02

brmercier@bluewin.ch