top of page

Le poème du mois

                           Orages cyrilliques

 

 

                          Fixer mes frères dans les yeux,

                   Poètes biélorusses en exil

                   Ecrivains ukrainiens au front

                   Soldats russes déserteurs…

 

                   Il en faudra bien du courage

                   Pour déchirer des silences

                   Débusquer les bêtes sauvages

                   Prêter sa voix aux prisonniers

 

                   Il en faudra bien du courage

                   Allongés au fond du Dniepr

                   Pour vivre ensemble l’amour

                   Au réveil dans un même lit

 

                   Partager nu le désespoir

                   Debout sur un balcon ouvert

                   Cesser d’occulter des fenêtres

                   En plein orage de vodka.

 

 

                        Pour Yauhen Sapach et le PEN Belarus en exil

 

 

                        © Bruno Mercier, Uppsala

                        29 septembre 2022

20220808_162629_edited.png

octobre 2022

bottom of page